header image

L’option scientifique proposée en 4ème s’articule en 4 modules.

– photographie argentique, chimie et bases d’aéronautique
– photographie numérique
– modélisation de phénomènes géologiques
-techniques d’investigation scientifiques policières, notion de médecine légale et résolution d’énigmes policières.

Le voyage scientifique de l’année : destination Paris avec au programme : la Cité des Sciences, le Palais de la Découverte, le Muséum d’Histoires Naturelles, la ménagerie du Jardin des Plantes, le musée de l’Air et de l’Espace au Bourget sans oublier le Stade de France, le Château de Versailles, Notre-Dame de Paris, la Tour Eiffel, le Panthéon, Money drop ! et le Manoir de Paris.


———————

Voici les réalisations concernant les modélisations des phénomènes géologiques :

Érosion et sédimentation

par Morgane et Emerline

Nous avons réalisé un aquarium présentant les processus de sédimentation et fossilisation. Nous avons donc réalisé le fossile avec de la pâte à sel et des arêtes de poisson. L’aquarium possédait des gravillons, du sable, de l’eau, des plantes et un bulleur.


La difficulté de notre projet était de cuire la pâte à sel : au moins 2 heures de cuisson en tout. On a appris de reproduire un fossile de poisson, on a produit notre projet sur un schéma. On a extrêment bien aimé réaliser cette modélisation.


Érosion et sédimentation – modélisation 4ème par vive-les-svt





Les séismes

par Madryck et Imrane

Nous avons présenté en projet scientifique la modélisation d’un tremblement de terre. Nous avons utilisé un matelas de mousse pour faire un terrain, nous avons pris des graviers pour faire une surface terrestre et nous avons fabriqué des maisons en mousse pour faire les habitats .



Nos difficultés sont de faire les maisons car il fallait les faire toutes identiques et il fallait les faire tomber au bon moment. J’ai bien aimé faire la maquette avec mon camarade et de réfléchir sur la manière de réaliser la maquette.


Modélisation d'un séisme – option scientifique… par vive-les-svt




Le volcanisme effusif

par Killiane et Laura

Nous avons fait une maquette de volcan avec des bandes de plâtre, du carton, de la fausse herbe, du journal, du plastique. Pour faire plus réaliste, on a rajouté des bonhommes en Lego et des voitures et on a fabriqué une école .
Pour faire l’éruption, on a utilisé du vinaigre, bicarbonate de soude , de l’éosine et du liquide vaisselle .



On n’a eu aucunes difficultés ! On a appris comment se passait les éruptions volcaniques, les séismes et la sédimentation. On a bien aimé à faire cette maquette car c’était amusant .


Modélisation d'un volcan effusif – Option… par vive-les-svt



Maquette réalisée par Tristan, Evan et Gurvan




Modélisation d'un volcan effusif – option… par vive-les-svt



Maquette réalisée par Léo, Steven, Kyllian et Alan



Un volcan effusif modélisé au bord d'une rivière… par vive-les-svt



Maquette réalisée par Mathieu, Stéphane, Loïs et Johan




Modélisation d'un volcan effusif en pleine ville par vive-les-svt




Le volcanisme effusif

par Laurine, Meghan et Anaïs

« On a eu des difficultés à choisir les matériaux et a les assembler sur la maquette (terrain). Mais à la fin, on a eu un résultat plutôt satisfaisant. »


Le volcanisme explosif

par Salomé, Chloé, Camille et Annaëlle

Nous avons fait un volcan explosif à partir d’un abat-jour, de quelques draps, d’une plaque en carton
et d’une pompe ! Les difficultés ont été de trouver comment on allait reproduire un volcan explosif et comment on allait faire évacuer la fumée ( farine et cendre ). On a appris qu’il existait plusieurs sortes de volcans. Nous avons trouvé que c’était conviviale, amusant et intéressant !


Vidéo du volcan :



Maquette réalisée par Jérémie, Thibaut et Théo




un volcan explosif – option scientifique par vive-les-svt




Maquette réalisée par Thibault et Dimitri

Matériaux utilisées : sac poubelle, repose-plateau,pompe,sable, terre, cailloux, cendre, carton, scotch, bois et bouteille vide. Nous avons eu des difficultés pour sortir le plateau et trouver un matériau assez fort pour bien souffler. Nous avons donc un gros cratère et une pente assez raide.


volcan explosif – option scientifique par vive-les-svt





Modélisation d'un volcan explosif – 4ème par vive-les-svt


5 volcans réalisés en classe par vive-les-svt


Super volcan réalisé au collège par vive-les-svt


Volcanisme effusif par Alexandre et Harry-Arthur

Tornade et Cyclone

par Rémy, Quentin, Rachelle, Noémie et Rémi.


cyclone et tornade par vive-les-svt

De retour après une semaine de formation BAFA approfondissement « Animations nature, camps et classes découvertes » à Baulon (35) à la maison familiale rurale (MFR) avec la FSCF-BRETAGNE : Fédération Sportive et Culturelle de France.

Ces 6 jours permettaient aux jeunes d’ acquérir (entre autres) des connaissances et des compétences d’animation relatives à la nature :

– Temps théoriques principalement orientés vers l’accueil de tous les publics à une sensibilisation de la nature : vie quotidienne en mini camps, positionnement de l’animateur sur le lieu d’accueil, et éducation à l’environnement et au développement durable.


– Mise en place d’activités destinées à différentes tranches d’âge sur le thème de la nature (Grands jeux, veillée, activités manuelles…)


– Présentation de bibliographie à consulter pour se documenter sur des activités nature et environnement pour les enfants.

– Temps d’échange sur les compétences de chacun dans le domaine de la nature et de l’environnement.




Merci à Vous pour cette semaine et votre intérêt porté au thème du stage. A très bientôt Julie, Floriane, Thomas, Trémeur, Audrey, Sandrine, Amélie, Camille, Jonathan, Audrey, Gwendal, Yannick, Sofia, Violaine, Julien, Marine, Pierre, Clémentine, Paul, Margaux, Solenn, Corinne, Fredéric et Laurence !




Land Art grand modèle

Land Art vestimentaire

Randonnée près du moulin du Canut

Les autres stages BAFA appro :

– Saint Lunaire bord de mer + Land Art
– Erbrée Nature et environnement 2009 et 2010

Sources Photos
http://www.geocaching.com (vallée du Canut)
http://vagabondages.over-blog.net (moulin du Canut)

Jolie pêche pour l’équipe de Jean-Michel Claverie, de l’Institut de microbiologie de la Méditerranée de Marseille (CNRS) : au Chili, au large de la station biologique marine de La Cruces, ces biologistes ont trouvé un virus dépassant en taille le Mimivirus, qui était jusque-là le plus gros des virus géants. Megavirus chilensis rejoint donc cette étonnante famille comptant déjà le Mamavirus, le Marseillevirus, et le Mimivirus découvert en 2003. Ces virus géants ont la particularité d’infecter des amibes, des animaux unicellulaires, en se faisant passer pour les bactéries dont ils se nourrissent. Leur existence remet en question certains chemins a priori bien tracés de l’évolution des virus.

(IGS, Jean-Michel Claverie)

Le Megavirus chilien a une forme comparable à celle du Mimivirus et son enveloppe (la capside) est également couverte de fibres qui lui donnent un aspect poilu. Mais il est encore plus gros et plus complexe que le Mimivirus, qui possède déjà un millier de gènes, expliquent Claverie et ses collègues, dont les travaux sont publiés cette semaine dans les Proceedings of the National Academy of Sciences. Le génome du Megavirus (une molécule d’ADN) permet de fabriquer 1120 protéines. Les deux « cousins » ont 594 gènes en commun et surtout ils ont tous les deux des enzymes servant à traduire le code génétique pour fabriquer les protéines. Ce dont sont théoriquement dépourvus les virus.

A l’origine, la Terre primitive ne contenait pas d’eau et plusieurs hypothèses suggèrent que l’eau a été apportée par des météorites et dans une moindre mesure (10%) par les comètes. Une étude parue dans Nature pourrait toutefois amener à reconsidérer ces proportions.

Des astronomes du Max-Planck-Institut (Allemagne) et de l’ESA ont en effet découvert que la comète Hartley 2, qui a été survolée par une sonde l’année dernière, avait une composition chimique semblable à la composition des océans terrestres. Plus exactement le rapport isotopique du deutérium est quasi le même dans l’eau de la comète et dans les océans : un atome de deutérium pour 6 200 atomes d’hydrogène pour la comète contre 6 400 dans l’océan.

Vive les SVT

Les Sciences de la Vie et de la Terre au collège et au lycée. Découverte, actualité, cours, aide et soutien en ligne.


© Vivelessvt.com 2008-2020
Mentions légales

VivelesSVT.com est un site d'information pédagogique sur les SVT, Sciences de la Vie et de la Terre, dédié aux élèves de collège et de lycée. Découvrez chaque jour l'actualité des sciences, des fiches pour mieux comprendre, du soutien et de l'aide pour réussir ses cours, ses contrôles, ses devoirs et ses exposés.