header image

Contact :

Julien.Cabioch1[arobase]ac-rennes[point]fr

Revue de Presse

Julien Cabioch sur LinkedIn


VivelesSVT.com est un site de découvertes dédié aux Sciences de la Vie et de la Terre. A travers les réussites d’élèves, les modélisations, les classifications, les différents programmes, les chroniques radios sans oublier la page Facebook et les tweets SVT vous plongerez avec passion dans l’Univers VivelesSVT.


Un conseil pour ne pas perdre l’adresse du site : mettez-le en favori.

—————————————–


Toi aussi tu aimes ou tu as aimé les sciences de la vie et de la terre (sciences nat ou bio selon les époques…),


Toi aussi tu as vibré pendant une dissection,


Toi aussi tu t’es appliqué pour ton premier herbier,


Toi aussi tu as eu des difficultés pour réaliser un schéma correct,


Toi aussi tu as eu (ou pas) un professeur de SVT à l’interface de la Nature et du classeur,


Un professeur qui t’emmenait en voyage à toutes ses heures de cours, un professeur qui aura marqué bien plus que cela ta scolarité,


Parce que les SVT ne sont pas seulement 150 pages à avaler en une année


Parce que la plus belle des histoires est celle de la Vie


Parce qu’une curiosité éveillée apporte plus qu’un long discours


Les sciences de la vie et de la terre ont cette chance, cette exigence, ce bonheur et ce devoir de susciter un grand intérêt chez nos jeunes et nos moins jeunes.


Du monde microscopique au ballet des galaxies, du jurassique à nos jours, les SVT vous transportent, vous évadent, vous transforment en explorateurs !


Vivelessvt.com !






VivelesSVT sur les réseaux sociaux






VivelesSVT c’est aussi :






Contacter Julien Cabioch :
Enseignant en SVT, fondateur de vivelesSVT.com et rédacteur au Café Pédagogique

Julien.Cabioch1[arobase]ac-rennes[point]fr


Contacter l’équipe :

vivelessvt [arobase] yahoo [point] fr


Tous les programmes de SVT

Une pile microbienne fonctionne mieux avec Bacillus stratosphericus, une bactérie vivant dans la stratosphère et qui a atterri dans une rivière anglaise. Elle permet en effet de doubler quasiment la production d’électricité. Peut-être l’énergie du futur ?

Des scientifiques à la recherche de bactéries performantes pour leur pile microbienne ou MFC (pour Microbial Fuel Cell) productrice d’électricité ont découvert que Bacillus stratosphericus, un bacille qui vit dans la stratosphère à 30 km au-dessus de notre sol, est un bon candidat. Ces organismes forment en effet un biofilm (agrégation sur une surface) qui est un très bon vecteur d’électrons. Rappelons le principe de la pile microbienne : des bactéries exoélectrogènes recouvrent l’anode en formant un biofilm. Elles se nourrissent des composés organiques du milieu (en fonction du régime alimentaire) et libèrent des électrons qui alimentent un circuit électrique.

Introduire des éléphants et des rhinocéros pourrait-il sauver l’Australie des incendies et des espèces nuisibles qui envahissent le continent ? C’est en tout cas ce que suggère David Bowman, biologiste à l’université de Tasmanie. Un scénario de plus, dans une histoire australienne déjà longue en importation volontaire d’espèces animales qui ont souvent tourné à la catastrophe.

(…) Isolée par l’océan, la Tasmanie a pu se préserver d’une des plaies dont souffre le reste de l’Australie : l’invasion d’espèces étrangères, importées volontairement ou non, qui ont perturbé définitivement les écosystèmes uniques de ce continent (83 % des mammifères, 89 % des reptiles, 90 % des poissons et des insectes et 93 % des amphibiens qui habitent l’Australie sont endémiques à ce territoire).

Comprendre la dérive génétique



CLIQUEZ ICI POUR LA MODELISATION

Une équipe de scientifiques dirigée par des chercheurs de l’Université de Genève (UNIGE) et la Charité University Medicine Berlin a fait une découverte totalement inédite, montrant à quel point notre système immunitaire est « boosté » lorsqu’il se trouve face à un intrus viral. La possibilité d’exploiter ce mécanisme dans les vaccins ouvre de nouveaux espoirs pour la prévention et le traitement des maladies infectieuses et du cancer. Cette recherche fait l’objet d’une publication dans la revue Science.

Les cellules T tueuses – appelées aussi lymphocytes T cytotoxiques – constituent un pilier de notre système immunitaire. Elles ont la capacité d’identifier spécifiquement et de tuer les cellules qui abritent virus et bactéries ou encore celles qui forment un cancer. Ces lymphocytes T cytotoxiques joueront probablement un rôle important dans la mise au point des futurs vaccins contre le HIV/sida, l’hépatite C, le paludisme ou encore le cancer.

Qu’avons-nous découvert cette année en SVT ? Les 3èmes réalisent des chroniques sur les thèmes étudiés cette année. Bravo à eux !

La transmission des caractères héréditaires par Kévin, Alexis, Alexandre et Grégoire

Le matériel génétique par Adrien, Fabrice et Antoine

La contamination par les micro-organismes par Mazarine et Marine

L’action des anticorps sur les antigènes par Hugo, Thibault et Allan

Pour écouter les chroniques sur Zénith FM.

Vive les SVT

Les Sciences de la Vie et de la Terre au collège et au lycée. Découverte, actualité, cours, aide et soutien en ligne.


© Vivelessvt.com 2008-2020
Mentions légales

VivelesSVT.com est un site d'information pédagogique sur les SVT, Sciences de la Vie et de la Terre, dédié aux élèves de collège et de lycée. Découvrez chaque jour l'actualité des sciences, des fiches pour mieux comprendre, du soutien et de l'aide pour réussir ses cours, ses contrôles, ses devoirs et ses exposés.