Une région cérébrale pour nous aider à rester raisonnable ?

Un vieux cliché suggère que si quelque chose nous fait plaisir, c’est probablement mauvais pour nous, la réplique étant que ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts.

Partager