header image

Le Conseil d’Etat a annulé lundi la suspension de culture du maïs OGM de Monsanto prise par le gouvernement français en février 2008, l’obligeant à se positionner de nouveau sur ce sujet passionnel à quelques mois de l’élection présidentielle.

« Tirant les conséquences de l’arrêt de la Cour de justice européenne (en septembre), le Conseil d’État relève que le ministre de l’Agriculture n’a pu justifier de sa compétence pour prendre les arrêtés, faute d’avoir apporté la preuve de l’existence d’un niveau de risque particulièrement élevé pour la santé ou l’environnement », a indiqué le Conseil.

Dès la prise de position de la Cour de justice européenne, qui avait demandé début septembre à la France de revoir sa copie estimant que sa décision ne reposait pas sur une base juridique acceptable, le gouvernement avait indiqué qu’il prendrait « une nouvelle clause de sauvegarde » si la suspension actuelle était annulée.

C’est une course contre la montre qui est engagée. Laboratoires de recherche et start-up ou entreprises pharmaceutiques sont à la recherche de la découverte qui permettra d’éradiquer ou au moins de considérablement réduire les méfaits des moustiques vecteurs de la malaria (ou paludisme), de la dengue, de la fièvre jaune ou encore du chikungunya.

L’une des toutes dernières expériences a eu lieu en Malaisie. Quelque 6000 moustiques mâles génétiquement modifiés, de l’espèce Aedes aegypti (vecteur de la dengue et du chikungunya), développés par la société Oxitec (Oxford Insect Technologies) viennent d’être lâchés dans une forêt inhabitée près de Bentong.

«Un gène du moustique est modifié de telle façon que sa progéniture meurt rapidement», explique Paul Reiter, entomologiste à l’Institut Pasteur, qui suit de très près l’expérience. Encore en phase expérimentale, «le lâcher avait pour objectif de mesurer la dispersion de ces moustiques et leur longévité», précise Seshradi Vasan, l’un des deux responsables de cette recherche qui a commencé il y a quatre ans sous la houlette de l’Institut de recherche médicale malais. Plus d’infos.

L’Institut national de recherche agronomique (Inra) de Colmar sollicite auprès du ministère de l’Agriculture la poursuite des essais, achevés fin 2009, qu’il mène depuis 2005 sur les 70 plants de vignes OGM saccagés en septembre dernier, a-t-on appris auprès de l’Institut.

La première expérimentation, lancée en 2005, avait officiellement pris fin en décembre 2009 et l’Inra avait déposé un dossier de demande de prolongation, a indiqué à l’AFP Jean Masson, directeur de l’antenne colmarienne de l’Inra.

Reproduire un célèbre personnage de jeu vidéo grâce à des bactéries génétiquement modifiées ? C’est le pari un peu fou qu’ont suivi des étudiants en nanotechnologie.


mario-bacterie


À l’occasion de la compétition internationale Genetically Engineered Machine (iGEM – international Genetically Engineered Machine), l’équipe japonaise représentant le laboratoire de l’université d’Osaka a réalisé un Mario ressemblant typiquement aux premiers jeux développés par Nintendo dans les années 90.

Pour parvenir à ce résultat, ces étudiants de la « Team Osaka » ont notamment agi sur les protéines fluorescentes et les pigments caroténoïdes, nous apprend New Scientist. Cette image fait d’ailleurs parti d’une série de dix travaux artistiques sur l’univers microbien.

– Source de l’article NUMERAMA

– Image Team Ozaka

—————————-



Retrouvez aussi les autres créations microbiologiques sur Microbial Art : http://www.microbialart.com/



microbial-art


Darwin s’installe dans le Finistère à Pleyber-Christ le 1er septembre !

le-monde-selon-darwin

Retrouvez la page personnelle de Pierre Henri Gouyon ici

Plus d’infos cliquez ici

Vive les SVT

Les Sciences de la Vie et de la Terre au collège et au lycée. Découverte, actualité, cours, aide et soutien en ligne.


© Vivelessvt.com 2008-2020
Mentions légales

VivelesSVT.com est un site d'information pédagogique sur les SVT, Sciences de la Vie et de la Terre, dédié aux élèves de collège et de lycée. Découvrez chaque jour l'actualité des sciences, des fiches pour mieux comprendre, du soutien et de l'aide pour réussir ses cours, ses contrôles, ses devoirs et ses exposés.