header image

Une étude menée par l’université Columbia pour le Commonwealth Fund, parue jeudi 9 décembre, nous informe de la diminution de l’espérance de vie aux Etats-Unis.

De 1976 à 2008, l’espérance de vie des Américains était globalement en augmentation, mais en 2008, l’espérance de vie des hommes comme des femmes a diminué d’un dixième d’année, soit 36,5 jours. En effet, les Américains nés en 2008 vivront en moyenne 77,8 ans, ce qui correspond à un mois de moins par rapport à 2007 (les hommes passent de 75,4 ans à 75,3 ans et les femmes de 80,4 ans à 80,3 ans).(…)

pyramide-des-ages-etats-unis-2010

Les premières causes de mortalité sont les maladies cardiovasculaires, les tumeurs cancéreuses, les maladies respiratoires, les AVC (accidents vasculaires cérébral), la maladie d’Alzheimer et le diabète. Les suicides se situent au 11ème rang de ce classement.Plus d’infos.

Pour les garde-côtes américains, le Mississippi est leur « meilleur ami » contre la marée noire: pour repousser le pétrole, les autorités ont détourné le fleuve dans des dizaines de canaux. Mais pêcheurs et écologistes craignent un désastre environnemental. Après avoir parcouru environ 2.350 miles (3.800 km) à travers les Etats-Unis, le « père des eaux », comme les Amérindiens surnommaient le quatrième plus long fleuve du monde, se divise au sud de La Nouvelle-Orléans en une constellation de canaux. Puis se jette dans le golfe du Mexique, juste dans l’alignement de la nappe de pétrole qui menace les côtes de Louisiane.

Et avec un débit qui oscille entre 7.000 et 20.000 m3/s, le fleuve constitue un allier de taille pour les autorités américaines, engagées dans une lutte contre ce qui semble être la pire marée noire de l’histoire des Etats-Unis. « Le fleuve Mississippi est notre meilleur ami », déclare le capitaine des garde-côtes Edwin Stanton.

La gigantesque nappe de pétrole se rapproche dangereusement des côtes de la Louisiane. Google Earth permet de se rendre compte de son immensité.

Les points de comparaison font frémir. La nappe de pétrole qui se dirige vers le sud des Etats-Unis aurait déjà une taille équivalent à celle de la Manche ou encore des régions Rhone-Alpes et PACA réunies. Les autorités américaines font leur possible pour essayer d’endiguer les flots de pétrole qui continuent de se déverser dans la mer à un rythme dantesque. (on parle de 160.000 litres supplémentaires par jour).

Les autorités fédérales américaines ont donné leur feu vert mercredi à la construction de la plus grande centrale éolienne en mer aux Etats-Unis, un projet controversé d’un milliard de dollars au large des côtes du Massachusetts (nord-est).

L’AWEA estime que l’énergie éolienne pourra satisfaire au moins 20% des besoins américains en électricité d’ici 2030, autant que le nucléaire aujourd’hui. La décision a été saluée par des écologistes. « Cette annonce est une énorme victoire pour l’énergie propre », s’est félicité Michael Brune, directeur général du Sierra Club.

La crainte d’une vaste pollution en mer s’intensifiait mardi aux Etats-Unis, les garde-côtes n’excluant pas « une des pires marée noire de l’histoire » si la fuite émanant de la plateforme qui a sombré dans le golfe du Mexique n’était pas colmatée. « Je vais être franche. Les efforts de BP [le groupe pétrolier britannique qui exploitait la plateforme, NDLR] pour colmater les fuites n’ont pas réussi pour le moment », a dit le contre-amiral Mary Landry.

La responsable des garde-côtes de La Nouvelle-Orléans (Louisiane, sud) s’est refusée à comparer l’accident avec celui du pétrolier Exxon Valdez, qui s’était échoué sur les côtes de l’Alaska et avait déversé plus de 40 millions de litres de pétrole sur une distance de 1 300 km. Mais, a-t-elle toutefois assuré, « si nous ne sécurisons pas le puits, oui, ceci constituera une des pires marées noires de l’histoire américaine »

Pour comprendre la formation des planètes, les astrophysiciens dissèquent les météorites, vestige des matériaux primitifs du système solaire. Surprise : des chercheurs affirment avoir découvert la trace d’un champ magnétique dans certaines météorites. Des micro-planètes auraient-elles servi à faire naître les planètes actuelles ?

La première angrite retrouvée au Brésil (à Angra dos Reis) est tombée en 1869.
(Maria Zucolotto, Museu Nacional; Brasil)

Des météorites vieilles de 4,568 milliards d’années, qui se sont donc formées 3 millions d’années seulement après les premiers cris du système solaire, gardent les traces d’un champ magnétique produit par une dynamo –comme le champ magnétique terrestre actuel. Telles sont les surprenantes conclusions d’une équipe de chercheurs du MIT (USA) qui a découvert les traces de ce champ dans trois angrites, un type de météorites non ferreuses.

Ces bouts de roches ont appartenu aux planétésimaux qui tournaient autour du Soleil peu de temps après sa formation et qui ont permis, par collision et par accrétion, de donner naissance aux planètes comme la nôtre.

D’après Benjamin Weiss et ses collègues, les trois angrites portent la trace du champ magnétique des planétésimaux dont elles sont issues. Cela signifie que ces petits corps, de moins de 200 kilomètres de large, auraient totalement fondu : les matériaux les plus légers seraient remontés en surface tandis que les plus lourds, riches en fer, seraient tombés au centre. Là la rotation des fluides aurait permis la création d’un champ magnétique grâce au principe de la géodynamo.

Ces résultats pourraient modifier la vision que nous avons de la naissance des planètes, estiment les chercheurs, qui publient leurs travaux dans la revue Science (31 octobre)

source Nouvel Observateur
Cécile Dumas
Sciences et Avenir.com
03/11/08


Rechercher sur le site

Bienvenue sur VivelesSVT

Nouveaux programmes des sciences de la vie et de la terre

Nouveau programme Sciences et technologie cm1 cm2 6ème

Nouveau programme SVT cycle 4 en 5ème 4ème 3ème

Lire les derniers articles

Vive les SVT

Les Sciences de la Vie et de la Terre au collège et au lycée. Découverte, actualité, cours, aide et soutien en ligne.


© Vivelessvt.com 2008-2017
Mentions légales

VivelesSVT.com est un site d'information pédagogique sur les SVT, Sciences de la Vie et de la Terre, dédié aux élèves de collège et de lycée. Découvrez chaque jour l'actualité des sciences, des fiches pour mieux comprendre, du soutien et de l'aide pour réussir ses cours, ses contrôles, ses devoirs et ses exposés.