header image



poisson-avril

Dans le cadre de l’opération « à la découverte de la recherche » du 2 mars au 3 avril, le chercheur en biologie de la reproduction Franck Chesnel de Rennes1 est venu à la rencontre des élèves de 4ème.


affiche2009



Cette intervention sur le thème « Devenir chercheur en biologie de la reproduction » est en lien avec le programme des sciences de la vie de 4ème.

Au menu :

– montrer un exemple de parcours pour devenir biologiste au CNRS
– expliquer le quotidien d’un chercheur
– quels sont les modèles animaux ?
– les applications en clinique humaine ou animale

+ un petit court métrage de 4 min présentant un sujet de thèse de façon « ludique ».
+ séance questions / réponses



chercheur-cnrs




Voici quelques réactions de collégiens suite à la rencontre :



« J’ai bien aimé son métier parce qu’il voyage et découvre de nouvelles choses tous les jours et fait progresser la science. Je trouve cela bien d’étudier la science parce qu’on fait avancer la vie de tous les jours. »
Loïc



« J’ai retenu de l‘intervention du chercheur qu’il travaillait en équipe et que chaque groupe affichaient leurs résultats sur des affiches »
Clément



« J’ai bien aimé l’explication du chercheur puisque je ne connaissais pas vraiment ce métier. »
Manon



« J’ai trouvé que sa venue m’a été instructive. Je ne pensais pas que les chercheurs avait autant d’importance pour nous, parce qu’on ne rend pas compte que c’est grâce à eux par exemple qu’on a pu trouver des médicaments contre certaines maladies. Per contre, je n’aurai pas pensé qu’il fallait autant d’années d’études. »
Myriam



« J’ai été déçu par le salaire car il faut faire beaucoup d’études et c’est très long. Je pensais que c’était plus payé que cela »
Maxime



« J’ai été surpris par le fait qu’un chercheur est amené à voyager aux 4 coins de la planète pour des congrès et que pour être chercheur il faut bien maitriser l’anglais. J’ai aussi appris qu’il y avait des chercheurs qui travaillaient sur des sujets très variés : les chiffres, la reproduction …. »
Simon



« J’ai appris plusieurs choses : la drosophile est une mouche, le xénope est une grenouille d’Afrique, le CNRS est une unité de recherche plus fondamentale et l’INRA pour la recherche appliquée »
Flora



« J’ai appris que les recherches peuvent participer à la protection des animaux et aussi soigner des maladies graves chez les hommes. Elle aide aussi les êtres vivants à se reproduire. »
Saïda



« J’ai été étonné que les chercheurs vont dans le monde entier pour leurs recherches. »
Alex



« J’ai appris que pour devenir chercheur il faut un BAC + 8, il faut aller en S et que l’on peut faire ses études à Rennes 1. »
Maëlle



« Je pensais que le métier de chercheur était plus compliqué mais j’ai appris qu’il fallait de nombreuses études, cela m’a beaucoup étonné d’aller jusqu’à BAC + 8 pour ce métier. »
Birdal



« J’ai pensé que son métier devait être intéressant mais à la fois ennuyant de toujours travailler sur le même sujet. J’ai adoré le petit film animé par les étudiants de l’université. »
Claire



« J’ai appris que l’on pouvait être chercheur ou enseignant / chercheur ce qui consiste à soit faire seulement des recherches soit à faire des recherches et en même temps enseigner.»
Isabelle



« Je ne savais pas qu’il fallait avoir BAC + 8 pour être un chercheur et aussi être fort en maths et en physiques-chimie. »
Andreia




Retrouvez les vidéos présentées lors de la rencontre sur CE SITE : sciences en cour[t]s

Alexane nous signale un numéro d’Images Doc très riche ce mois-ci avec au sommaire :
– un voyage au fond d’un lac, grenouille et brochet vous y attendent
– l’extraordinaire voyage d’un fou de nature nommé Charles Darwin en bandes dessinées

darwin-bandes-dessinees1

Vous retrouverez également les rubriques habituelles « La Manip », « Au tOp du Sport » et « Question d’Actu ».

Numéro à ne pas manquer ! Plus d’infos ici.

00151

image-doc-avril-09

L’année 2009 est décisive pour notre planète. Dans les douze prochains mois, se décideront les politiques mondiales de lutte contre le changement climatique. Le consensus scientifique du GIEC réuni à Paris en 2007 nous a rappelé l’urgence de la mise en place de politiques globales pour limiter à 2° le réchauffement climatique au cours du XXIème siècle.

earth-hour




Le WWF a décidé de lancer une mobilisation internationale avec un moment fort le 28 mars 2009 qui prévoit de toucher, près d’un milliard de personnes qui feront le geste symbolique d’éteindre leurs lumières pendant une heure.






A ce jour, dans 62 pays dont la France, pas moins de 74 métropoles se sont déjà engagées à éteindre leur lumière le samedi 28 mars 2009 de 20h30 à 21h30.


shieldyoureyes


Toutes les infos ici !

La Journée mondiale de la santé est célébrée le 7 avril pour commémorer la création de l’OMS. Chaque année, l’Organisation saisit cette occasion pour sensibiliser l’opinion à un problème de santé important dans le monde.

Le thème de cette journée 2009 est: « Sauver des vies: des hôpitaux sûrs dans les situations d’urgence »


Sante_0.3




Lors de situations d’urgence, de catastrophes (naturelles, biologiques, technologiques, sociales ou liées à des conflits) et d’autres crises, les personnels, les établissements et les services de santé sont souvent touchés, ce qui prive les populations de services de santé vitaux pour leur survie.

Le thème retenu souligne l’importance qu’il y a à faire en sorte que les établissements de santé soient suffisamment solides pour résister à ces dangers et soient en mesure malgré tout de desservir à la fois les populations directement touchées et les communautés environnantes. On entend par établissements de santé tous les locaux dispensant des soins de santé, depuis les hôpitaux spécialisés et tertiaires jusqu’aux centres de soins primaires et aux dispensaires locaux.

Toutes les infos sur le site de l’organisation mondiale de la santé (OMS)

Cliquez sur les titres des chapitres …

Chapitre 1 : l’occupation du milieu au cours des saisons par les végétaux



Chapitre 2 : la colonisation d’un milieu par les végétaux


Chapitre 3 : le peuplement animal au cours des saisons


ecologie1

Chapitre 1 : l’occupation du milieu au cours des saisons par les végétaux



4-saisons


Quelles modifications de l’environnement sont visibles au cours de l’année ? Quels organes des plantes assurent la reprise de la végétation ?


I – Quelle relation existe-t-il entre la forme des végétaux et les saisons ?


A/ Les différentes formes des végétaux



Observations de différentes formes végétales en classe avec échantillons


BILAN : carte heuristique avec 3 formes végétales : semences (graines et fruits, spores) / organes aériens (bourgeons, tiges, feuilles, fleurs) / organes souterrains (racines, rhizomes)

B/ Quelle est l’influence des saisons sur les formes végétales ?

Par binôme : choix d’une hypothèse : cahier

Comment pourrait-on la vérifier ?

Par binôme : conception d’un protocole. Écrire sur le cours, la démarche, matériel nécessaire, durée …

Schéma de l’expérience à faire sur le cahier avec toutes les données.

Voir les conditions du suivi, passage en classe pour arroser ou non, luminosité + appareil photo à disposition

expériences svt germination

Hypothèse validée / invalidée

Bilan classe sur les conditions de germination : confrontation des résultats / idées

Bilan : les conditions climatiques favorables permettent la germination des graines et des spores ainsi que le développement des bourgeons des végétaux. En hiver : les graines, les spores, les organes souterrains et les bourgeons sont souvent les seules formes végétales qui persistent.





II – Certains arbres changent d’aspect au fil des saisons




Activité : dissection du bourgeon de marronnier



Télécharger le powerpoint le bourgeon de marronnier par Sandrine ESQUIROL-PAQUEROT


Bilan : le bourgeon contient une tige feuillée en miniature. Les écailles protègent cette future pousse pendant l’hiver. La tige a une vie ralentie dans le bourgeon et elle se développera au printemps.



bourgeon-coupe




III – Des plantes passent une partie de l’année sous terre


Activité : observation de bulbes



– Nom de l’espèce choisie :

– Caractéristiques de votre bulbe (forme, couleur, texture, taille, parties visibles) :

– Coupe longitudinale du bulbe : schématisez votre manipulation

– Observez les structures internes du bulle : composition et organisation

bulbe-coupe


Bilan : un bulbe est une structure souterraine constituée d’une plante miniature et de substances nutritives. Le bulbe permet à la plante de passer une partie de l’année dans une vie ralentie.




IV – Les plantes annuelles et les plantes vivaces


Activité sur le livre p.60-61






Plante vivace = plante qui vit plusieurs années et persiste durant l’hiver par diverses formes (exemple le bulbe chez la tulipe).


Plante annuelle = plante qui meurt l’année de sa germination (exemple le cosmos).





–> correction des exercices

——————————————–



Voir le chapitre suivant : la colonisation d’un milieu par les végétaux

Vive les SVT

Les Sciences de la Vie et de la Terre au collège et au lycée. Découverte, actualité, cours, aide et soutien en ligne.


© Vivelessvt.com 2008-2020
Mentions légales

VivelesSVT.com est un site d'information pédagogique sur les SVT, Sciences de la Vie et de la Terre, dédié aux élèves de collège et de lycée. Découvrez chaque jour l'actualité des sciences, des fiches pour mieux comprendre, du soutien et de l'aide pour réussir ses cours, ses contrôles, ses devoirs et ses exposés.