header image

Flottant à la surface de l’eau, une couche sirupeuse de pétrole dépose une pellicule noire sur les roseaux de Pass-a-Loutre. Tout « est presque mort », constate Angelina Freeman, une scientifique venue observer les dégâts de la marée noire dans le delta du Mississippi. Le pétrole échappé du gisement exploité par BP dans le golfe du Mexique a déjà méchamment pénétré dans les marécages de Louisiane.

Les dispersants, déversés à coups de dizaines de milliers de litres dans le golfe du Mexique, sont censés réduire le pétrole en de fines particules biodégradables. Mais des groupes de défense de l’environnement ont exprimé leur inquiétude quant aux dégâts que ces produits pourraient causer sur la faune et la flore.

Autre danger qui guette les marécages: les ouragans. La saison 2010 débute mardi et les météorologues américains ont prédit qu’elle serait particulièrement active.

Une équipe de chercheurs chinois et américains publie cette semaine un article dans la revue PloS One qui confirme qu’il ne suffit pas de planter des arbres pour voir naître un puits de carbone efficace: en moyenne, la forêt naturelle est 28% plus performante que les forêts plantées pour absorber le gaz carbonique.(…)

Il subsiste dans tous les cas un écart important dans la capacité de stockage du carbone entre forêts naturelles et plantées, et ce quelque soit l’âge de la forêt, sa situation géographique, le type d’arbres, l’origine des arbres plantés (locale ou exotique), l’historique d’occupation du territoire deboisé (nouvelle forêt ou remplacement d’une forêt existante) et le mode de préparation du sol (brûlis ou non).

Le volcan guatémaltèque Pacaya est entré en éruption et projette des cendres volcaniques à plus de 1500 mètres d’altitude. Etat de catastrophe naturelle déclaré : l’éruption a fait un mort et trois disparus. La piste de l’aéroport de Guatemala city est recouverte de cendres et les vols sont suspendus.

Cet édifice baptisé Pacaya (« courge » en langue maya) -et surnommé le « Stromboli d’Amérique Centrale » en raison de son activité régulière- est composé d’un ensemble d’édifices superposés dont le dernier, le cône Mac Kenney, est le seul actuellement actif.



I – Rappels SVT 6ème, 5ème et 4ème


A/ Notion d’espèces


La notion d’espèce regroupe des êtres vivants qui se ressemblent, qui peuvent se reproduire entre eux et donner une descendance fertile et qui évoluent conjointement sur le même territoire.

Revoir les cours de 6ème :

Diversité, parentés et unité des êtres vivants

Classification des espèces (cours de SVT)

schemas-emboites

B/ La géologie externe : du granite à la roche sédimentaire

geologie-5eme

C/ La tectonique des plaques


Mouvements de divergence



Animation Les dorsales océaniques

accretion-dorsale1

= création de plaques tectoniques

Mouvements de convergence

Animation La subduction et collision

subduction

= perte de plaques tectoniques et formation de chaîne de montagne

Plaques tectoniques sur la planète mouvement des plaques

plaques-tectoniques

BILAN A VISIONNER ABSOLUMENT : la valse des continents

valse-des-continents

PAGE BILAN RÉALISÉE PAR LES 3èmes

II – Comparaison de deux environnements

histoire-de-la-terre

III – Frise géologique de l’histoire de la Terre

Du Big-Bang à aujourd’hui

frise top


Horloge géologique
: animation à visionner

Animation sur l’histoire de la Terre #àvoir!

évolution

/center>

Les frises des élèves :

Merci Marion

frise-partie-1

frise-partie-2

Merci Arthur !

frise-geologique-3eme

frise-geologique-3eme-part-21

Merci Fanny !

frise-chronologique-evolution

frise-chronologique-evolution-partie-2

Vidéos passionnantes sur les traces des grands dinosaures

Correction des exercices

IV – Parentés et Evolution


FILM ESPÈCES D’ESPÈCES

film espèces d'espèces

A/ Une origine commune des êtres vivants

Étude des membres des tétrapodes livre p. 92 et polycopié

membres-tetrapodes

BILAN en classe

B/ Lien de parenté entre les espèces

Télécharger sur votre ordinateur le LOGICIEL PHYLOGENE

CLIQUEZ ICI

– construction d’un tableau de caractères
– établissement d’un arbre évolutif

Comment naissent de nouvelles espèces ?


Naissance d’une espèce par Espacedessciences

C/ Qu’est ce que la sélection naturelle ?


Lire la bande-dessinée sur Charles Darwin

Un jeu sérieux pour comprendre

jeu sérieux phalènes de bouleau sélection naturelle SVT

Animation à télécharger

domaines du vivants SVT

Comment et pourquoi représenter l’arbre phylogénétique du vivant ? ARTICLE EN LIGNE

théorie évolution samba soussoko

Correction des exercices

Retour au programme des SVT en classe de 3ème


En attendant de reboucher le puits de pétrole qui fuit au large de la Louisiane, Google maps a imaginé une carte interactive, qui permet de projeter la nappe telle qu’elle se répand dans le Golfe du Mexique sur Paris, Rome ou la ville de votre choix. C’est ici, pour pouvoir dire que nous sommes tous maintenant des pêcheurs de Louisiane.

Pour télécharger le logiciel PHYLOGENE sur votre ordinateur

cliquez ici

phylogene-logiciel


Source http://acces.ens-lyon.fr/acces/thematiques/evolution/logiciels/phylogene

La découverte au Maroc de fossiles dans un état de préservation exceptionnel, datant de l’Ordovicien inférieur (-478 millions d’années), bouleverse les idées reçues sur la diversification initale des animaux au Paléozoïque inférieur.

Ainsi, la transition entre les faunes cambriennes (-542 à -488 millions d’années) et ordoviciennes (environ -488 à -444 millions d’années) a été plus graduelle qu’on ne le pensait jusqu’alors. Ces travaux sont publiés par une équipe internationale dans la revue Nature du 13 Mai 2010.

Vive les SVT

Les Sciences de la Vie et de la Terre au collège et au lycée. Découverte, actualité, cours, aide et soutien en ligne.


© Vivelessvt.com 2008-2020
Mentions légales

VivelesSVT.com est un site d'information pédagogique sur les SVT, Sciences de la Vie et de la Terre, dédié aux élèves de collège et de lycée. Découvrez chaque jour l'actualité des sciences, des fiches pour mieux comprendre, du soutien et de l'aide pour réussir ses cours, ses contrôles, ses devoirs et ses exposés.