header image

Le 19 septembre dernier, la revue Food and Chemical Toxicology rendait publique une étude de Gilles-Eric Séralini, de l’Université de Caen et du Comité de recherche et d’information indépendantes sur le génie génétique (le CRIIGEN) consacrée aux effets de la consommation d’un herbicide et de maïs génétiquement modifié résistant à ce produit. La publication a fait grand bruit, a été traitée dans la plupart des médias et a entraîné des commentaires jusqu’aux plus hautes sphères de l’état. Chacun s’est senti conforté dans ses idées ou attaqué de façon brutale. Tous en ont appelé à la raison ! Soit, aujourd’hui que la polémique s’essouffle (un peu), examinons sans passion les différents aspects de ce nouveau rebondissement dans la controverse sur les OGM.

D’abord, en quoi a consisté l’étude ? Le maïs pris en compte est le NK603, commercialisé par la Société Monsanto, le leader mondial de la vente de plantes génétiquement modifiées. Ici, la transgenèse confère à la plante une résistance au Roundup, un herbicide total – aucune plante ne lui échappe – mis sur le marché par Monsanto en 1975 et devenu aujourd’hui l’un des plus utilisés dans le monde.

Quelque 200 rats de la souche Sprague-Dawley ont été répartis en dix groupes pour chaque sexe : un groupe contrôle nourri avec la souche de maïs non transgénique la plus proche du maïs NK603 et de l’eau « normale » ; trois groupes nourris avec des concentrations croissantes (11, 22 et 33 pour cent) de maïs NK603 non traité au Roundup ; trois groupes similaires aux précédents, mais dont le maïs avait été traité avec l’herbicide ; enfin, trois groupes au régime alimentaire identique à celui du groupe contrôle, mais dont l’eau contenait du Roundup à des concentrations variables ; l’une correspondait à celle que l’on peut trouver dans certaines nappes phréatiques, une autre au maximum de résidus toléré par l’Administration américaine dans les produits OGM vendus et la troisième à la moitié de la dilution minimale utilisée par les agriculteurs. Par ailleurs, chaque groupe contenait dix animaux. Plus d’informations.

Aucun commentaire

Soyez le premier à réagir !

Laissez votre commentaire

 


Rechercher sur le site

Bienvenue sur VivelesSVT

Nouveaux programmes des sciences de la vie et de la terre

Nouveau programme Sciences et technologie cm1 cm2 6ème

Nouveau programme SVT cycle 4 en 5ème 4ème 3ème

Lire les derniers articles

Vive les SVT

Les sciences de la vie et de la terre au collège et au lycée. Découverte, actualité, cours, aide et soutien en ligne.


© Vivelessvt.com 2008-2016
Mentions légales

VivelesSVT.com est un site d'information pédagogique sur les SVT, Sciences de la Vie et de la Terre, dédié aux élèves de collège et de lycée. Découvrez chaque jour l'actualité des sciences, des fiches pour mieux comprendre, du soutien et de l'aide pour réussir ses cours, ses contrôles, ses devoirs et ses exposés.