header image

Avec l’aide de ses collaborateurs venant de la station biologique de Roscoff et de l’Université de Bretagne Occidentale ou UBO, Ifremer met au point à l’échelle de la Bretagne Phenomer, un projet scientifique permettant d’explorer les microalgues marines.

Pour ce faire, ils incitent la population à donner des renseignements sur des phénomènes inhabituels susceptibles de se produire concernant l’accroissement de ces organismes. Ces phénomènes peuvent se voir à travers un changement de couleur des eaux, celles-ci deviennent brunes, rouges ou vertes. Ou encore par l’apparition d’une mousse abondante qui provoque une mortalité considérable des poissons.

Pour mémoire, les microalgues de la famille du phytoplancton sont des algues invisibles à l’œil nu. Elles sont indispensables à la vie des êtres humains et à la vie marine, car on estime qu’elles produisent plus de la moitié de l’oxygène terrestre. Toutefois, elles peuvent se reproduire de façon spectaculaire et provoquer une variation de la couleur de l’eau de mer ou un dépôt important de mousse à la surface. Ce qui indique en terme scientifique une efflorescence ou  » bloom phytoplanctonique  » en anglais.

–> Lire les objectifs de Phenomer


Les scientifiques incitent donc tout le monde à participer au projet Phenomer, notamment les habitants sur le littoral et les îles, les vacanciers, les pêcheurs, les différentes compagnies maritimes ainsi que les adeptes des sports nautiques.

Sources

http://www.phenomer.org/

http://www.techno-science.net/

Station biologique de Roscoff

http://www.univ-brest.fr/

http://wwz.ifremer.fr/institut

Le voilier polaire Tara a largué les amarres dimanche 19 mai à 15h du port de Lorient pour une nouvelle expédition qui l’emmènera tout autour du cercle polaire. En incluant l’océan Arctique, Tara Oceans Polar Circle parachèvera l’ambition de Tara Oceans menée entre septembre 2009 et mars 2012 : récolter du plancton dans tous les océans du monde. Ainsi, pendant 6 mois, une équipe internationale de 57 biologistes, océanographes et marins vont se relayer sur la goélette de 36 m de long pour parcourir les 25 000 km de la mission. Il y aura en permanence 15 personnes à bord.

Et c’est une course contre la montre que les marins et scientifiques vont devoir mener tout au long de la mission. En effet, le tour complet de l’Arctique, en empruntant les passages du Nord-Est au large de la Russie et du Nord-Ouest, au large du Canada, n’est possible que lors de la fonte de la banquise d’été. Il n’y a pas et il n’y aura pas une minute à perdre pour boucler la boucle avant que la glace, à la fin de l’automne, ne referme ces deux portes entre Atlantique et Pacifique. Plus d’informations.

Vive les SVT

Les Sciences de la Vie et de la Terre au collège et au lycée. Découverte, actualité, cours, aide et soutien en ligne.


© Vivelessvt.com 2008-2020
Mentions légales

VivelesSVT.com est un site d'information pédagogique sur les SVT, Sciences de la Vie et de la Terre, dédié aux élèves de collège et de lycée. Découvrez chaque jour l'actualité des sciences, des fiches pour mieux comprendre, du soutien et de l'aide pour réussir ses cours, ses contrôles, ses devoirs et ses exposés.