Le système nerveux et ses perturbations

chapitre 2 : Le système nerveux et ses perturbations Quelles sont les cellules qui composent notre cerveau ? Comment le fonctionnement du cerveau peut-il être perturbé ? I – Le cerveau : un centre nerveux En savoir plus sur le cerveau : Le cerveau humain Les lobes du cerveau Bilan : le cerveau est composé de différents lobes spécialisés dans

Partager

Les nanoparticules, des particules aux dimensions inférieures à la centaine de nanomètres, ont envahi notre quotidien. De plus en plus de produits en contiennent notamment en cosmétique, dans les textiles, les bétons ou les plastiques automobiles. La question de leur innocuité n’est pourtant pas réglée et leurs effets potentiels sur la santé est toujours en cours d’évaluation. En France, c’est

Partager

La voix d’une mère activera de préférence les parties du cerveau responsables de l’apprentissage linguistique, déclarent des chercheurs de l’Université de Montréal et du Centre de recherche du CHU Sainte-Justine. L’équipe de chercheurs a fait la découverte après avoir réalisé des enregistrements électriques sur des nouveau-nés dans les 24 heures qui ont suivi leur naissance. Les signaux cérébraux révèlent que,

Partager

Une équipe du CNRS montre pour la première fois qu’il existe, au sein du cerveau, des régions distinctes répondant à des récompenses secondaires comme l’argent ou à d’autres plus primaires comme des images érotiques. Une piste pour étudier des pathologies comme l’addiction au jeu. C’est pour vérifier ces hypothèses que Jean-Claude Dreher et Guillaume Sescousse du Centre de Neuroscience Cognitive

Partager

Des neurologues ont identifié une protéine qui pourrait être la cible d’un nouveau traitement pouvant ralentir la progression de la maladie d’Alzheimer. Cette cible, la sphingomyélinase neutre (N-SMase) est une protéine qui, lorsqu’elle est activée, peut provoquer une réaction en chaîne dans la cellule conduisant à la mort neuronale et à la perte de mémoire. Les résultats de l’étude financée

Partager

Une structure du cortex préfrontal aide à réfléchir sur ses propres pensées. Une région particulière du cerveau s’avère plus développée chez les personnes montrant une facilité à réfléchir sur eux-mêmes et leurs propres décisions selon une nouvelle étude publiée dans la revue Science. Cet acte d’introspection, ou le fait de « penser sur nos propres pensées », est un élément clé de

Partager

Les biologistes des Universités Friedrich Schiller à Iéna et Cambridge en Angleterre, ont comparé la taille des cerveaux de presque 200 espèces de marsupiaux, tels que les koalas, les kangourous et plus de 400 espèces placentaires dont les singes, les rongeurs et les ongulés: « les deux groupes appartiennent à la classe des mammifères, ils sont apparentés seulement de loin et

Partager