header image

Chapitre 3 : la digestion des aliments



Comment les aliments sont-ils transformés dans notre corps ? Comment sont-ils digérés et passent-ils dans le sang ?


I – Le trajet et la transformation des aliments dans le tube digestif


A/ Le trajet des aliments dans le tube digestif



Quel est le trajet des aliments dans le tube digestif ?

– noter au brouillon les différentes parties connues du tube digestif
– observer la maquette du tube digestif humain

viasvt animation appareil digestif

TP mise en évidence du tube digestif d’un mammifère : la souris



Site internet COMPLET dissection souris ici


Anatomie comparée : mise en relation du tube digestif de la souris et de l’homme




BILAN :

Les aliments consommés progressent dans le tube digestif en passant par la bouche, puis l’oesophage, l’estomac et l’intestin grêle. Les aliments non digérés sont éliminés à l’extérieur de l’organisme par le gros intestin.


B/ La transformation des aliments dans le tube digestif


1) Action mécanique du tube digestif sur les aliments

Où se situent les actions mécaniques dans le tube digestif ?


2) De l’aliment aux particules solubles

–> observation de la dissection de la souris

–> observation des aliments dans le tube digestif du lapin

Les aliments sont transformés au cours de leur trajet dans le tube digestif : réduction en bouillie. Les aliments deviennent ainsi des particules solubles.


ACTIVITE : analyse d’une expérience historique

L’expérience de Spallanzani

Notez vos observations, interprétez et concluez.

La transformation des aliments est due à l’action de sucs digestifs fabriqués par des organes du tube digestif.


sucs digestifs = substances fabriquées par certains organes du tube digestif et permettant la transformation des aliments en éléments solubles


II – L’origine et l’action des sucs digestifs sur les aliments


A/Les organes produisant les sucs digestifs




B/ La transformation chimique



Animation sur l’action des enzymes



Que deviennent les nutriments formés dans l’intestin grêle ?




III – Le devenir des nutriments dans l’intestin grêle


A/ Observation de l’intestin grêle


TP observation microscopique de coupe d’intestin grêle de souris

> Je réalise un dessin



modélisation de l'intestin grêle SVT

B/ L’absorption des nutriments


absorption intestinale





Vidéo Bilan


IV – Qu’est ce qu’un repas équilibré ?

Analyses de documents dans le livre

Les 3èmes aussi réfléchissent à ce sujet !


L’étude approfondie des papilles gustatives leur a en effet permis de mettre en évidence un récepteur aux lipides jusqu’alors insoupçonné. Alors, le goût du gras existe-t-il ?


Bilan ensemble en classe


BONUS :



correction des exercices



Chapitre suivant : L’ÉLIMINATION DES DÉCHETS
—————————————————————–

Retour au programme 5ème

Le souffle d’un roseau

Henri de Règnier

Un petit roseau m’a suffi
Pour faire frémir l’herbe haute
Et tout le pré
Et les doux saules
Et le ruisseau qui chante aussi
Un petit roseau m’a suffi
A faire chanter la forêt

Ceux qui passent l’ont entendu
Au fond du soir, en leurs pensées
Clair ou perdu,
Proche ou lointain…
Ceux qui passent en leurs pensées
L’entendront encore et l’entendent
Toujours qui chante.

Il m’a suffi
D’un petit roseau cueilli
A la fontaine où vint l’ Amour,
Sa face grave
Et qui pleurait,
Pour faire pleurer ceux qui passent,
Et trembler l’herbe et frémir l’eau ;
Et j’ai, du souffle d’un roseau,
Fait chanter toute la forêt.

Henri de Règnier 1864-1936

(Jeux rustiques et divers)


http://fr.wikipedia.org/wiki/Image:Roseaux1.jpg

Présenter le contenu de sa thèse à l’aide d’entrechats et de pas de deux: tel était le défi lancé par une compétition inhabituelle mêlant art et science. Quatre ballets ont été distingués parmi 36. Ils auront le privilège d’être mis en scène par des professionnels.

Extraits : Rôle de la vitamine D



Sous le nom de ‘’Dance your Ph.D’’ (que l’on pourrait traduire par ‘’danse ta thèse’’ ou ‘’met ta thèse en ballet’’ ?), l’Association américaine pour la promotion des sciences (AAAS), éditrice de la fameuse revue Science, a organisé une compétition artistique originale. Doctorants, post-docs et enseignants-chercheurs étaient invités à créer une chorégraphie expliquant le sujet de leur thèse.

Les concurrents devaient mettre leur vidéo en ligne sur le site YouTube. Neuf juges, comprenant d’anciens vainqueurs de cette compétition, trois chercheurs de Harvard et trois directeurs artistiques d’une compagnie de danse, ont désigné un vainqueur dans chaque catégorie. Un quatrième prix a été remis à la chorégraphie qui a été la plus vue par le public sur le site.

Dans la catégorie des doctorants c’est Sue Lynn (Garvan Institute of Medical Research, Sydney, Australie) qui a été primée pour son ballet présentant le rôle de la vitamine D dans le fonctionnement des cellules bêta : trois danseurs figurent les cellules ß, un autre apporte la lumière (les UV nécessaires à la synthèse de la vitamine D), Sue Lynn elle-même distribue le sucre aux cellules…

Pour les professeurs, c’est le biochimiste Vince LiCata (Louisiana State University, USA) qui l’emporte. Avec l’aide de trois étudiants, il a mis en scène les interactions entre deux paires de molécules d’hémoglobines, d’après le sujet de sa thèse de 1990. Un personnage, symbolisant l’hiver, intervient pour refroidir les molécules : LiCata devait en effet refroidir les molécules pour prendre des photos.

Les quatre vainqueurs du concours vont ensuite travailler avec des chorégraphes professionnels afin de créer un spectacle unique à partir des quatre thèses. En février 2009 la performance sera présentée lors du congrès annuel de l’AAAS à Chicago.

C.D.
sources : Sciences et Avenir.com plus d’infos ici

Pour comprendre la formation des planètes, les astrophysiciens dissèquent les météorites, vestige des matériaux primitifs du système solaire. Surprise : des chercheurs affirment avoir découvert la trace d’un champ magnétique dans certaines météorites. Des micro-planètes auraient-elles servi à faire naître les planètes actuelles ?

La première angrite retrouvée au Brésil (à Angra dos Reis) est tombée en 1869.
(Maria Zucolotto, Museu Nacional; Brasil)

Des météorites vieilles de 4,568 milliards d’années, qui se sont donc formées 3 millions d’années seulement après les premiers cris du système solaire, gardent les traces d’un champ magnétique produit par une dynamo –comme le champ magnétique terrestre actuel. Telles sont les surprenantes conclusions d’une équipe de chercheurs du MIT (USA) qui a découvert les traces de ce champ dans trois angrites, un type de météorites non ferreuses.

Ces bouts de roches ont appartenu aux planétésimaux qui tournaient autour du Soleil peu de temps après sa formation et qui ont permis, par collision et par accrétion, de donner naissance aux planètes comme la nôtre.

D’après Benjamin Weiss et ses collègues, les trois angrites portent la trace du champ magnétique des planétésimaux dont elles sont issues. Cela signifie que ces petits corps, de moins de 200 kilomètres de large, auraient totalement fondu : les matériaux les plus légers seraient remontés en surface tandis que les plus lourds, riches en fer, seraient tombés au centre. Là la rotation des fluides aurait permis la création d’un champ magnétique grâce au principe de la géodynamo.

Ces résultats pourraient modifier la vision que nous avons de la naissance des planètes, estiment les chercheurs, qui publient leurs travaux dans la revue Science (31 octobre)

source Nouvel Observateur
Cécile Dumas
Sciences et Avenir.com
03/11/08

Cliquez sur la classe de votre choix :

Sixième Cinquième Quatrième Troisième

Vive les SVT

Les Sciences de la Vie et de la Terre au collège et au lycée. Découverte, actualité, cours, aide et soutien en ligne.


© Vivelessvt.com 2008-2021
Mentions légales

VivelesSVT.com est un site d'information pédagogique sur les SVT, Sciences de la Vie et de la Terre, dédié aux élèves de collège et de lycée. Découvrez chaque jour l'actualité des sciences, des fiches pour mieux comprendre, du soutien et de l'aide pour réussir ses cours, ses contrôles, ses devoirs et ses exposés.