header image

Une nouvelle espèce de fourmi souterraine a été découverte dans le sous-sol de la forêt amazonienne. Elle constituerait l’une des plus anciennes lignées de ces insectes.

veugle, pâle (presque translucide) et dotée de mandibules impressionnantes, cette minuscule fourmi (deux à trois millimètres de long) regroupe un ensemble de caractéristiques jamais observées chez ces insectes. Le détail de sa morphologie est publié dans le dernier numéro des PNAS.

Surnommée Martialis heureka, ou « fourmi de Mars », cette petite bête est probablement la descendante des plus anciens ancêtres des fourmis. Devant tant d’attributs particuliers, ses découvreurs (des biologistes de l’Université du Texas) ont décidé de la classer dans une nouvelle sous-famille. C’est la première fois qu’une nouvelle sous-famille de fourmis avec des espèces vivantes est découverte depuis 1923. D’autres sous-groupes ont été découverts depuis mais ils ne comprennent que des espèces fossiles.

Martialis heureka apportera de précieuses informations sur la biodiversité et l’évolution des fourmis qui sont abondantes sur la Terre et jouent un rôle écologique important. Les premières fourmis sont apparues il y a 120 millions d’années. Elles seraient issues d’une guêpe primitive, telle la guêpe-fourmi Sphecomyrma découverte fossilisée dans de l’ambre datant du Crétacé, puis elles se seraient rapidement différenciées en plusieurs lignées.

Les plus primitives auraient vécu comme Martialis heureka dans le sous-sol avant de coloniser l’ensemble de la Terre. Son découvreur, estime que de nombreuses autres espèces de fourmis sont encore cachées dans les sols des forêts tropicales. Leur identification n’est pas facile ainsi la découverte de Martialis heureka n’a pas tenu à grand chose. Le biologiste a en effet récupéré le seul spécimen connu de la fourmi en 2003, dans un collecteur de feuilles mortes à Manaus, une ville au cœur de l’Amazone.

J.I.
Sciences et Avenir.com
18/09/2008

Vous êtes parent d’un collégien ? Vous désirez suivre votre enfant en SVT ? Vous trouverez ci-dessous les programmes des élèves :

CLASSE DE 6ème

CLASSE DE 5ème

CLASSE DE 4ème

CLASSE DE 3ème

Le lac

Alphonse de Lamartine
Ainsi toujours poussés vers de nouveaux rivages,
Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l’océan des âges
Jeter l’ancre d’un seul jour ?

O Lac ! l’année à peine a fini sa carrière
Et près des flots chéris qu’elle devait revoir
Regarde je viens seul m’asseoir sur cette pierre
Où tu la vis s’asseoir !

Tu mugissais ainsi sous ces roches profondes,
Ainsi tu te brisais sur leurs flancs déchirés,
Ainsi le vent jetait l’écume de tes ondes
Sur ses pieds adorés.

Un soir t’en souvient-il ? nous voguions en silence ;
On n’entendait au loin, sur l’onde et sous les cieux,
Que le bruit des rameurs qui frappaient en cadence
Tes flots harmonieux.

Tout à coup des accents inconnus à la terre
Du rivage charmé frappèrent les échos :
Le flot attentif et la voix qui m’est chère
Laissa tomber ces mots :

O temps ! suspends ton vol, et vous heures propices !
Suspendez votre cours :
Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours !

Assez de malheureux ici-bas vous implorent,
Coulez, coulez pour eux ;
Prenez avec leurs jours les soins qui les dévorent,
Oubliez les heureux.

Mais je demande en vain quelques moments encore,
Le temps m’échappe et fuit ;
Je dis à cette nuit : sois plus lente et l’aurore
Va dissiper la nuit

 » Aimons donc, aimons donc ! de l’heure fugitive,
Hâtons-nous, jouissons !
L’homme n’a point de port, le temps n’a point de rive ;
Il coule, et nous passons !  »

Temps jaloux, se peut’ il que ces moments d’ivresse
Où l’amour à longs flots nous verse le bonheur,
S’envolent loin de nous de la même vitesse
Que les jours de malheur ?

Eternité, néant, passé, sombres abîmes,
Que faites-vous des jours que vous engloutissez ?
Parlez : nous rendrez-vous ces extases sublimes
Que vous nous ravissez ?

O lac ! rochers muets ! grottes ! forêts obscures !
Vous, que le temps épargne ou qu’il peut rajeunir,
Gardez de cette nuit, gardez belle nature,
Au moins le souvenir !

Que le vent qui gémit, le roseau qui soupire,
Que les parfums légers de ton air embaumé,
Que tout ce qu’on entend, l’on voit ou l’on respire,
Tout dise : Ils ont aimé !

Alphonse de Lamartine (en savoir plus !) « Méditations poétiques »

Peut-on se fossiliser ? Quelle est la taille maximale d’une paille pour boire un glaçon ? L’appendice sert-il encore à quelque chose chez les êtres humains ?

Vous retrouverez dans Mais qui mange les guêpes ? aux éditions du Seuil plus de 100 questions « idiotes et passionnantes » tirées de la revue anglaise New Scientist. Les réponses à ces questions pas si naïves sont un véritable régale. N’attendez plus pour vous procurer cette compilations d’énigmes ! (n’est ce pas Marie 😉

Cliquez sur la classe de votre choix :

Sixième Cinquième Quatrième Troisième

Chaque année un grand concours est organisé par l’association Classe non fumeurs pour tous les collègiens !


Le principe : la classe s’engage collectivement à être « non fumeur » : du 30 novembre 2008 au 31 mai 2009, le responsable de la classe (professeur, infirmière,…) fait le point chaque mois avec les élèves pour connaître leur rapport avec le tabac, les classes qui ont réussi à rester « non fumeur » jusqu’à fin mai participe à un tirage au sort et gagner de nombreux lots.

Tu es élève et tu souhaites participer ? Propose ce projet à ton prof de SVT au plus vite. Début des inscriptions le 15 octobre 2008.

Plus d’infos et inscriptions : le site Classes Non Fumeurs

Au fait, le saviez-vous ? la cigarette contient près de 4000 composés chimiques (dont au moins 50 cancérigènes) sont contenus dans la fumée.

Je veux tout savoir sur cette drogue ! Clique ici

Qu’est ce qu’un être vivant ? Je trie dans un tableau.

etres-vivants


Un être vivant vit et meurt. Un organisme vivant est capable de respirer, de se nourrir, de grandir et de se reproduire. Certains peuvent se déplacer.


Chapitre 1 : Un environnement proche : le collège et ses alentours



Problème : de quoi est composé mon environnement proche ?


I – Les composantes de notre environnement


Activité : sortie dans le collège

carte collège

boussoles001

Comment utiliser une boussole ? Réponse.

Exploitation de la sortie :


Bilan : on distingue dans notre environnement 3 composantes :
– les êtres vivants et leurs restes (fourmis, empreintes de pas, pissentilts, plumes …)
– la composante minérale (eau, terre, roche, air…)
– les traces de l’activité humaine (bâtiments, routes, voiture…)




II – La répartition des êtres-vivants dans mon environnement


Quelles sont les différentes conditions de vie dans l’environnement ?

Mesure de l'humidité avec un hygromètreCPW-Nh5WgAAtfR_

Utilisation de divers appareils pour mesurer les caractéristiques du milieu


Titre : tableau présentant les appareils de mesure des caractéristiques physiques d’un milieu de vie


Travail sur le terrain et enquête numérique


Télécharger l’application console VTT sur l’ordinateur

console virtuelle VTT

Bilan : les caractéristiques des milieux de vie varient selon l’heure de la journée, la météo et les saisons. On remarque que certaines espèces préfèrent vivre dans des milieux ombragés, humides et peu lumineux (ex/ cloportes). A l’inverse, d’autres espèces vivent dans des milieux plus chauds, moins humides et plus lumineux (ex/ lézard).


Les êtres vivants ne sont pas répartis au hasard dans les milieux de vie. Il existe des interactions entre les organismes vivants et les milieux de vie.




III – Identification de quelques êtres vivants : je réalise mon herbier


TP Observation de végétaux



objectif : savoir utiliser une clé de détermination pour identifier différentes espèces d’arbres

LES FEUILLUS

LES CONIFERES


– Télécharger determination un logiciel pour s’entraîner (Merci l’académie de Rouen !)


Je réalise mon herbier



Mon herbier doit comporter 10 espèces d’arbres avec 8 feuillus dont au moins 1 feuille composée et 2 conifères.
La présentation de l’herbier est libre (cahier, feuilles ou classeur). Le travail doit être très soigné.

Conseils :

– fixer les feuilles prélevées avec des tous petits bouts de rubans adhésifs
– choisir des feuilles non abimées
– noter le jour et le lieu précis de récolte sur son carnet de terrain
Toutes les prises d’initiatives personnelles seront valorisées (exemple : faire un sommaire, un lexique, apporter des informations complémentaires …)




Fiche herbier SVT 6ème

Télécharger la fiche HERBIER

LES HERBIERS

svt-6eme-herbier


Télécharger le PDF du logiciel



IV – L’homme agit sur la répartition des êtres vivants


A/ Une action pour préserver les espèces fragiles


Etude des documents du livre p 354 355

article crapauduc SVT action de l'homme

500 amphibiens sauvés grâce au crapauduc

Opération Crapauduc

exemple de crapauduc SVT


Bilan : des conditions favorables et des aménagements permettent le maintien de nombreuses espèces vivantes dans un milieu de vie. L’homme est capable d’augmenter la biodiversité locale.


Biodiversité = diversité des espèces vivantes dans un milieu de vie


crapauduc hérisson environnement SVT


B/ Une action néfaste sur la biodiversité


–> Action négative sur le milieu : la déforestation

– Légender les deux photographies
– Localiser sur la carte mondiale l’Amazonie
– Observer et indiquez l’action de l’homme sur la forêt
– Expliquer à l’aide des vidéos les raisons conduisent à la déforestation.



La suppression des arbres crée des conditions défavorables au maintien des être vivants dans le milieu. Ainsi, une forte diminution de la biodiversité est observée dans cette région.

L’homme modifie les milieux de vie de nombreuses espèces par ses actions :
– les constructions (routes, parkings, voie ferrée, logements)
– l’agriculture intensive (utilisation d’insecticides, d’herbicides et d’engrais pour augmenter le rendement)
– la déforestation pour cultiver le maïs, le soja ou de l’huile de palme
– l’extraction de ressources minières (or, terres rares, pétroles…).




ligne tgv

lgv ligne


Bilan : par certaines de ses actions, l’être humain peut créer des conditions défavorables au maintien des êtres vivants dans un milieu de vie. Une forte diminution de la biodiversité est observée depuis plusieurs années dans de nombreuses zones du monde.


CONCLUSION


document SVT 6ème C.Lizeaux / R.TAVARNIER éditions Bordas

Un écosystème est composé d’un milieu de vie et de tous les organismes qui s’y trouvent.


—————————————————




Voir les corrections des exercices.

Les cahiers de SVT sont évalués :

Je soigne mon cahier



Que faire pendant les vacances ?


Retour au programme des SVT en classe de 6ème.

Vive les SVT

Les Sciences de la Vie et de la Terre au collège et au lycée. Découverte, actualité, cours, aide et soutien en ligne.


© Vivelessvt.com 2008-2020
Mentions légales

VivelesSVT.com est un site d'information pédagogique sur les SVT, Sciences de la Vie et de la Terre, dédié aux élèves de collège et de lycée. Découvrez chaque jour l'actualité des sciences, des fiches pour mieux comprendre, du soutien et de l'aide pour réussir ses cours, ses contrôles, ses devoirs et ses exposés.