header image

Clin d’œil sur des produits dérivés SVT 😉 Eh oui cela existe, entre les Tshirts, casquettes, post-it et autres cartes qui vont rappellerons ces boutiques aux multiples articles totalement inutiles. N’oubliez pas la chanson du dimanche en bas de page.


Les Post-It !!


La carte de visite qu’il faut !





Et les fameux tampons encreurs …



————————————————————–



Clin d’œil vidéo :

microbe

chapitre 1 : La contamination par les micro-organismes


Problème : comment les micro-organismes pénètrent dans notre organisme ? Comment notre organisme peut se défendre ?



I – La diversité des micro-organismes et les barrières naturelles


A/ Les micro-organismes sont présents partout dans notre environnement



TP observations du contenu d’un yaourt


Protocole réussi d’Amandine : (bravo !)

protocole1

Bravo Cécile !

bacteries-du-yaourt-svt-3eme



svt-dessin

–> FICHE LA DIVERSITÉ DES MICRO-ORGANISMES

micro-organisme-diversite-svt-3eme-immunologie-bacteries

Notre environnement contient des micro-organismes. Ces derniers peuvent être NON PATHOGENES (comme les bactéries d’un yaourt et les levures) ou PATHOGENES comme la salmonelle, le méningocoque ou le virus de la grippe.



B/ Les barrières naturelles de notre organisme


document issu du livre SVT 3ème Hatier 1999

Résumez dans un tableau les deux grands types de barrières du corps humain.



Illustration de la barrière chimique au niveau de l’estomac

barrière chimique


acidite-estomac-bacterie-extrait-serie-dr-housedr-house-barriere-chimique-corps-humain-svt





Comment les micro-organismes font-ils pour franchir tout de même ces barrières naturelles ?


II – La prolifération et la contamination par les micro-organismes


A / Etude d’une infection bactérienne

Cas de la méningite



Observation au microscope



Observation microscopique en SVTbacilles-tetaniques-microscope-bacterie-svt

+ schéma dans le classeur de la division bactérienne (Toutes les 20 minutes en conditions optimales !).

division-bacterienne


DEFINITIONS A CONNAITRE



– Bactérie = être vivant à structure cellulaire simple. Si sa forme est un petit bâtonnet : c’est un bacille; si c’est une petite boule on parle de coque.

– Infection = prolifération de micro-organismes pathogènes dans le corps et ensemble des troubles qui peuvent en résulter.

– Septicémie = infection généralisée très grave due à la prolifération dans le sang de bactéries pathogènes. (ex : bacille de Koch)

– Toxémie = les micro-organismes restent localisés au point d’entrée du corps et y produisent des toxines qui envahissent notre organisme. (ex : bacilles tétaniques)

– Antibiotique = substance qui a la propriété d’empêcher la prolifération des bactéries et parfois de la détruire. Attention les antibiotiques sont inefficaces contre les virus !

BILAN
Les bactéries pathogènes qui pénètrent dans notre organisme provoquent des maladies infectieuses. Ces maladies peuvent être soignées par des antibiotiques et prévenues par un vaccin.
Certaines bactéries peuvent envahir l’organisme et provoquer une septicémie. D’autres bactéries restent localisées au point d’entrée mais sécrètent des toxines qui se diffusent dans tout l’organisme : c’est la toxémie.


B/ Etude d’une maladie virale : la grippe A


Etude du virus de la grippe

Toutes les informations sur la grippe H1N1

Comment se protéger de la grippe A ?

virus-grippe



Etude du virus Ebola


Autre exemple dans le livre p.135 : la varicelle

Évolution de la situation épidémique : réseau Sentinelle

sentinelle


DEFINITION A CONNAITRE



– Virus = micro-organisme de très petite taille, visible uniquement au microscope électronique. Le virus se développe uniquement DANS une cellule vivante.

COMPARAISON DE DEUX MICRO-ORGANISMES PATHOGENES

comparaison-virus-bacterie


Face à ces risques permanents de pénétration de micro-organismes pathogènes dans notre organisme, comment peut-on limiter ces risques ?



III – Les méthodes et techniques pour limiter les risques de contaminations et d’infections


A/ Asepsie et antisepsie




asepsie = méthode préventive qui correspond à l’ensemble des mesures propres à empêcher tout apport de micro-organismes

antisepsie = méthode pour éliminer les micro-organismes par application d’un produit

Devoir maison à réaliser sur copie double

dm-immuno1


FICHE DE NOTATION DU DEVOIR

fiche-notation-asepsie

asepsie-metier-svt-3eme-2011

asepsie-metier-3eme


asepsie-reussite


metier-marie

anais-asepsie

recherche-11

recherche-21


B/ L’action des antibiotiques


Alexander Fleming Antibiotique SVT 1928

Recherche documentaire sur la découverte du 1er antibiotique

comprendre-la-decouverte-dalexander-fleming-antibiotique





resistance-aux-antibiotiques-article-ouest-france






Voici une animation à essayer


SCHEMA BILAN DU CHAPITRE

bilan-contamination-protection





Correction des exercices


Chronique sur Zénith FM résumant le chapitre 1 : je veux l’écouter !






questionPourtant parfois nous tombons malade et nous guérissons sans aller chez le médecin et sans prendre de médicament. Comment notre corps peut-il alors se défendre seul ?

REPONSES AU CHAPITRE SUIVANT :

chapitre 2 : LES RÉACTIONS IMMUNITAIRES



Evaluation du classeur :


Chapitre 2 : l’approvisionnement des organes en dioxygène de l’air



Problème : comment fonctionne notre appareil respiratoire pour approvisionner en dioxygène nos organes ?


I – Le trajet de dioxygène : de l’air à l’appareil respiratoire


A/ L’air est une source de dioxygène

D’après nos observations, l’air est composé de plusieurs gaz :
– azote 78%
– dioxygène 21 %
– dioxyde de carbone 0.03 %
– vapeur d’eau (variable selon la température)

Bilan : l’air expiré contient moins de dioxygène que l’air inspiré : l’organisme prélève DONC du dioxygène lors de la respiration. La consommation de dioxygène augmente lors d’un effort.


B/ Le trajet du dioxygène


1) Observation d’un poumon de porc

a/ Observation macroscopique

TP fressure de porc Vidéo + photos des 5èmes

– couleur du poumon – Pourquoi ?
– comparer le coeur et le poumon (différences et points communs)
– souffler avec une paille dans le poumon – Que se passe-t-il ? Pourquoi ?
– comportement d’une partie du poumon et une partie du cœur dans l’eau



–> Le poumon de porc flotte dans l’eau, il y a libération de bulles dans l’eau. Ces bulles contiennent de l’air. DONC le poumon contient de l’air.

b/ Observation et dessin

– Prélèvement d’un bout de poumon et coupe

Aide pour le dessin : livre de SVT

Merci Apolline !



Bilan : le poumon est composé de petits sacs microscopiques. Ces sacs très nombreux sont appelées alvéoles pulmonaires.



2) L’appareil respiratoire humain

Compléter le schéma suivant (s’aider de l’écorché et des recherches documentaires)

appareil respiratoire humain SVT animation viasvt

– Mots clés à connaître :
trachée / bronche / bronchiole / alvéole pulmonaire

– Placer sur le schéma à l’aide de flèches les trajets de l’air inspiré et expiré

Une fois dans les alvéoles pulmonaires, comment l’air passe dans le sang ?


II – Le devenir de l’02 dans les alvéoles pulmonaires


A/ Le poumon : un organe d’échange

TP : observation microscopique du poumon humain

–> au niveau des poumons, le dioxygène de l’air passe dans le sang qui circule dans les très nombreux vaisseaux présents dans les poumons et jusqu’à la surface des alvéoles.


B/ Les alvéoles pulmonaires = surface d’échanges entre l’air et le sang

Livre p.71 question 2

– calculer la longueur totale des capillaires pour les 2 poumons
– calculer la surface d’échanges


alvéole pulmonaire schéma animation viasvt


Bilan : au niveau des alvéoles pulmonaires, le dioxygène contenu dans les poumons passe dans les nombreux capillaires sanguins. Le sang est alors enrichi en dioxygène et appauvri en dioxyde de carbone. La paroi des alvéoles pulmonaires étant très fine et très vascularisée (= irriguée de sang) forme une surface d’échanges favorable au passage du dioxygène de l’air dans le sang.


Exercice pour réviser en ligne


III – Le renouvellement du dioxygène dans les alvéoles pulmonaires


A/ Observation des mouvements respiratoires

TP : mesure avec un mètre ruban du tour de la poitrine à l’inspiration et à l’expiration

Livre activité 2 p. 72-73


Quelles conséquences sur les alvéoles pulmonaires ? Qu’est ce qui provoque le mouvement de la cage thoracique ?


B/ Les mouvements d’air dans les poumons

Modélisation du fonctionnement de la cage thoracique




Quelles sont les limites de cette maquette ? exercice de réflexion





LOGICIEL PULMO : télécharger ici

Décrire en quelques lignes ce qui se passe à l’inspiration et à l’expiration.





CONCLUSION

Schéma bilan fonctionnel

cliquez ici



De la neige, pas de transports scolaires, et seulement 5 élèves de 5èmeE pour un cours… Voici leur chronique :


La respiration et notre santé

–> le tabagisme



Etudes des composants d’une cigarette


Le tabagisme passif par Genzouille

cancer du poumon respiration SVT


–> la pollution atmosphérique aux particules fines




–> l’asthme

vidéo asthme

nsa

Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique


–> correction des exercices



Chapitre suivant : LA DIGESTION DES ALIMENTS

L’association Batabi Oyoko Akwaaba (B.O.A)a été créée en mai 2008. Elle a pour mission de réaliser des projets à l’ international en favorisant l’accès à la connaissance, de lutter contre l’illettrisme en développant la francophonie, de valoriser les populations du sud en les accompagnant vers l ‘autonomie, et soutenir l’ éducation au développement et le développement durable.

Les 2 premiers objectifs sont la construction d’une bibliothèque communautaire bilingue avec accès internet , ainsi qu’un relais bénévoles

VENEZ LES AIDER A PARTICIPER AU DÉVELOPPEMENT :

Le groupe Facebook cliquez ici Le Myspace cliquez là

Pour toutes questions: akwaaba.friendsbatabi@yahoo.com

Photographie http://www.myspace.com/associationbatabi

Les sanglots de l’Automne

Paul VERLAINE

Les sanglots longs
Des violons
De l’automne


Blessent mon coeur
D’une langueur
Monotone


Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l’heure


Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure ;


Et je m’en vais
Au vent mauvais
Qui m ’emporte


De-ci, de-là,
Pareil à la
Feuille morte.


Lors du Téléthon 2007, les 3ème ont réalisé des affiches appelant aux dons et présentant chacune une maladie génétique différente.

Ce travail a été réalisé seul ou par binôme en SVT ( contenu de l’affiche) et technologie (réalisation de l’affiche). Cahier des charges ici !

Les élèves choisissaient la maladie génétique de leur choix. L’opération s’est conclue par une exposition au forum du collège une semaine avant le Téléthon. Ci dessous quelques réalisations en diaporama :

Album powered by ComBoost – Voir diaporamas : pleine pagegrand ecran


Bonus de la mobilisation :
un article dans la presse locale ! Juste ici !!


A vos agendas ! La journée de la trisomie 21, organisée par la Fédération TRISOMIE 21 France(FAIT 21) se déroulera cette année le dimanche 16 novembre.

À cette occasion, les personnes porteuses de trisomie 21 viendront à la rencontre de tous et de chacun, pour un moment de partage et de convivialité.

Ces rencontres, qui se produiront dans plus de 60 villes, revêtiront des formes aussi diverses que multiples : opérations petits-déjeuners, journées portes ouvertes, baptêmes moto, défilés de mode, stands sur les marchés, cours de cuisine, rencontres sportives, opérations éco-citoyennes, expos photo ou de peintures, atelier slam, café-débat, et bien d’autres…

LE PROGRAMME COMPLET cliquez ici

Le dossier de presse et le programme de tous les événements sont consultables et téléchargeables sur le site Internet : www.trisomie21-france.org

Vive les SVT

Les Sciences de la Vie et de la Terre au collège et au lycée. Découverte, actualité, cours, aide et soutien en ligne.


© Vivelessvt.com 2008-2020
Mentions légales

VivelesSVT.com est un site d'information pédagogique sur les SVT, Sciences de la Vie et de la Terre, dédié aux élèves de collège et de lycée. Découvrez chaque jour l'actualité des sciences, des fiches pour mieux comprendre, du soutien et de l'aide pour réussir ses cours, ses contrôles, ses devoirs et ses exposés.