header image

Au cours de la dernière seconde de l’année, le temps universel donné par les horloges atomiques sera ajusté afin de tenir compte des variations de la rotation de la Terre.

A 23 heures 59 minutes et 59 secondes, le 31 décembre prochain, une seconde sera ajoutée à l’horloge universelle. Inutile de modifier l’affichage de vos montres et réveils, ce subtil réglage n’intéresse que les laboratoires de mesures, ceux qui servent de référence pour les satellites et les systèmes de navigation, par exemple.

Cette seconde intercalaire sert à coordonner deux mesures du temps, celle des horloges atomiques mises en place au début des années 70 et celle, historique, basée sur la rotation de la Terre.

Jusqu’en 1972, la durée de la seconde TU était calée sur la rotation de la Terre et sa position relative par rapport à d’autres astres. A partir de 1972, ce sont les horloges atomiques, plus précises, qui ont donné la mesure. Cependant, pour tenir compte du ralentissement progressif de la vitesse de rotation de la Terre, des secondes doivent être régulièrement intercalées.

Le décalage entre les deux systèmes est surveillé par le Service international de la rotation terrestre et des systèmes de référence (International Earth Rotation Service), qui s’appuie notamment sur des observations astronomiques pour décider de l’ajout d’une seconde. Ces secondes intercalaires sont ajoutées dans la dernière seconde du 31 juin ou du 31 décembre. La précédente insertion date du 31 décembre 2005.

Grâce à ce système, les deux mesures du temps sont alignées à 0,9 seconde près.

sources Nouvel Observateur
Sciences-et-Avenir.com
09/12/08

Le bonheur des gens dépendrait du bonheur de ceux qui les entourent. C’est la conclusion des recherches menées pendant plus de vingt ans par deux scientifiques américains, dont l’étude est publiée, vendredi 5 décembre, par le British Medical Journal (BJM).

Au-delà du fait, évident, que certaines émotions soient contagieuses d’une personne à l’autre, on en savait peu jusqu’ici sur l’impact, à long terme, de l’entourage d’un individu sur son bonheur, ainsi que sur le nombre et la proximité des personnes « contaminées » par le bonheur d’un tiers. L’objectif du professeur Nicholas Christakis, de la Harvard Medical School, et du professeur James Fowler de l’Université de Californie à San Diego, qui ont mené cette étude auprès de 4 739 personnes de 1983 à 2003, dans une ville du Massachussets, était donc d’évaluer si le bonheur pouvait se répandre, à long terme, d’une personne à l’autre, et dans l’ensemble d’un groupe social.

Leur réponse est que « les variations dans le niveau de bonheur d’un individu peuvent se propager par vagues à travers des groupes sociaux et générer une large structure au sein même d’un réseau, créant ainsi des groupes de gens heureux ou malheureux », la proximité géographique important aussi bien que la proximité sociale. Par exemple, la probabilité qu’une personne soit heureuse augmente de 42 % si un ami qui vit à moins de 800 mètres le devient lui-même. Ce chiffre passe à 25 % si l’ami vit à moins de 1,5 km, et il continue de décliner à mesure que l’éloignement croît. Et le bonheur d’un individu peut « irradier » jusqu’à trois degrés de séparation, c’est-à-dire que l’on peut rendre heureux, l’ami de l’ami d’un ami.

PAS DE CONTAGION AUX COLLÈGUES DE BUREAU

« Les gens qui sont entourés par beaucoup de gens heureux (…) ont plus de chance d’être heureux dans le futur. Les statistiques montrent que ces groupes heureux sont bien le résultat de la contagion du bonheur et non seulement d’une tendance de ces individus à se rapprocher d’individus similaires, » précisent les chercheurs. Les chances de bonheur augmentent de 8 % en cas de cohabitation avec un conjoint heureux, de 14 % si un proche parent heureux vit dans le voisinage, et même de 34 % en cas de voisins joyeux. Ces recherches « sont une raison supplémentaire de concevoir le bonheur, comme la santé, comme un phénomène collectif » expliquent-ils.

Ce phénomène a cependant des limites : ainsi la formule ne s’applique pas au bureau. « Les collègues de travail n’affectent pas le niveau de bonheur, ce qui laisse penser que le contexte social peut limiter la propagation d’états émotionnels », selon l’étude.

Dans son éditorial, le BMJ estime que cette étude « révolutionnaire » pourrait avoir des implications en termes de santé publique. « Si le bonheur se transmet effectivement par le biais des relations sociales, cela pourrait contribuer indirectement à la transmission similaire de la [bonne] santé, ce qui a des implications sérieuses pour l’élaboration des politiques », estime le journal. Dans leur introduction, les chercheurs rappellent que le bonheur est si essentiel à l’existence humaine que l’Organisation mondiale de la santé le désigne de plus en plus comme un composant à part entière de l’état de santé.

sources Le Monde.fr avec AFP

La Journée internationale de la montagne est une occasion de sensibiliser l’opinion publique à l’importance des montagnes pour la vie sur terre, de mettre en lumière les opportunités et les contraintes de leur mise en valeur durable et de créer des partenariats qui apporteront des changements positifs aux montagnes et aux hauts plateaux du globe.

Ci-dessous une photographie de la montagne Pelée – Martinique, Caraïbe –

–> toutes les informations sont ici.

Vous trouverez sur ce lien, la revue de presse SCIENCES de décembre 2008. Ces magazines sont disponibles pour la plupart dans vos CDI. N’hésitez pas !

A l’initiative de plusieurs associations écologiques de France et de Belgique, nous fêtons, le 8 décembre, la journée mondiale du climat (ou journée mondiale contre le changement climatique).

Plusieurs sites vous informent sur les problématiques actuelles :

* www.notre-planete.info

* www.eco-sapiens.com

* www.rac-f.org qui se présente comme le représentant français d’un réseau d’ONG « CAN » : Climate Action Network (lien en site officiel de la journée)

sources http://www.journee-mondiale.com/textes/8-decembre-climat.php

Le 5 et 6 décembre prochain aura lieu le Téléthon 2008. La plus grande mobilisation nationale contre les maladies génétiques compte sur Vous !

Ayez une E-MOBILISATION :

Comment devenir solidaire?

. envoyez un e-mailing Téléthon 2008
. envoyez un SMS Téléthon 2008
. postez un article Téléthon 2008 sur votre blog
. téléchargez les bannières Téléthon 2008
. téléchargez les logos Téléthon 2008
. téléchargez l’affiche Téléthon 2008

–> Téléthon.fr !

Événement Facebook ici

Pour faire un don :







Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site
Téléthon AFM

Quelques photographies d’un classeur de SVT de 3ème reçues à l’adresse vivelessvt@yahoo.fr vous sont présentées dans le diaporama ci-dessous.

Un grand MERCI !

Et vous ? Rappelez-vous de vos cours de sciences de la vie et de la terre ? L’espace élève est fait pour vous !

Oui, pour vous élève en sciences de la vie et de la terre, de la sixième à la terminale…Sans oublier les anciens élèves de 7 à 77 ans ! A vos archives !

J’attends vos points de vue, vos exposés, travaux pratiques, dessins / schémas, billets d’humeur, diaporama … bref toutes vos réussites en SVT ! 😉 sans oublier vos questions !

Envoyez cela à vivelessvt@yahoo.fr

Vive les SVT

Les Sciences de la Vie et de la Terre au collège et au lycée. Découverte, actualité, cours, aide et soutien en ligne.


© Vivelessvt.com 2008-2020
Mentions légales

VivelesSVT.com est un site d'information pédagogique sur les SVT, Sciences de la Vie et de la Terre, dédié aux élèves de collège et de lycée. Découvrez chaque jour l'actualité des sciences, des fiches pour mieux comprendre, du soutien et de l'aide pour réussir ses cours, ses contrôles, ses devoirs et ses exposés.