header image

Combien de tâches sommes-nous capables de mener de front? Autant que nous avons de lobes cérébraux, d’après deux neuroscientifiques français de l’Inserm. Autrement dit, seulement deux. Au-delà, le taux d’erreurs devient trop important, faute d’une bonne coordination par le cerveau, expliquent Sylvain Charron (Ecole polytechnique) et Etienne Koechlin (Ecole normale supérieure, UPMC), dans la revue Science du 16 avril.

Lorsque nous poursuivons un seul but, les parties frontales du cortex sont mobilisées dans les deux lobes du cerveau. Si on ajoute un second objectif à remplir, les deux lobes se répartissent la tâche, montrent Charron et Koechlin, chacun se chargeant d’un but à atteindre. C’est la partie la plus antérieure du cortex (juste derrière le front) qui s’occupe de coordonner ce qui se passe dans les deux hémisphères.

La semaine du cerveau est organisée chaque année, simultanément, dans tous les pays d’Europe. Une série de manifestations est mise en place pour présenter à tous les publics les dernières avancées de la recherche sur le cerveau.

Des rencontres avec des chercheurs, des débats, des ateliers, des conférences et des expositions, vous feront connaître cette fascinante activité dans près de 20 villes de France.

Pour en savoir plus sur le cerveau :

Le cerveau à tous les niveaux :

cerveau-niveaux





Vidéothèque numérique de l’enseignement supérieur : plusieurs films sur le cerveau, en streaming

Le site de la Fédération pour la Recherche sur le Cerveau

Le site de la société des neurosciences

+ bien sûr les cours de SVT sur le cerveau ;-)

A vos neurones !

Un vieux cliché suggère que si quelque chose nous fait plaisir, c’est probablement mauvais pour nous, la réplique étant que ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts.

Pourtant, en tant qu’humains, nous manquons souvent de la maîtrise suffisante de nous-mêmes pour résister à la tentation du plaisir et faire les bons choix fondés sur ce qui est effectivement le mieux pour nous.

Pour aller au coeur de ce dilemme humain, Todd Hare, du California Institute of Technology à Pasadena, et ses collègues se sont penchés sur ces processus internes de prise de décision en étudiant par IRM des volontaires qui étaient au régime, ce qui leur a permis de cerner les régions du cerveau qui semblent intervenir dans la maîtrise de soi.

Dans un premier temps , ils ont fixé un aliment de « référence » qui était neutre pour la santé et le goût auprès de participants qui devaient avoir une approche saine de leur alimentation. Puis, les chercheurs ont observé l’activité de leur cerveau lorsque les sujets choisissaient leurs aliments entre celui de référence et d’autres plats. Ils ont alors découvert que la région du cortex préfrontal ventromédian du cerveau, ou CPFvm, était associée avec l’évaluation du désir chez un individu guidant le choix dans une direction ou une autre sans tenir compte de la maîtrise de soi que pouvait finalement présenter les sujets avant de vraiment se décider.

cerveau_omer

Hare et ses collègues ont aussi observé que les participants qui pouvaient faire des choix raisonnables pour leur santé dans leur alimentation utilisaient le cortex préfrontal dorsolatéral ou CPFDL, qui selon eux influencerait la maîtrise de soi en modulant le signal de volonté issu du CPFvm. Ces résultats nous aident à mieux appréhender des questions comme l’obésité, la dépendance aux drogues, les comportements délictueux, et la mise en place d’une politique publique car dans tous ces cas des décisions mûrement réfléchies sont (ou devraient être) prises.

Sources Science, AAAS & EurekAlert
http://www.techno-science.net/

Problème : comment le cerveau et les muscles sont-ils reliés ?

La dissection du système nerveux d’un animal permet d’identifier des liaisons entre les organes :

Visionner le TP en diaporama diapo_cuisse_de_grenouille

Comment réaliser un dessin d’observation en SVT ? c’est par là

Logiciel saut de la grenouille : cmd

logiciel-nerf-sciatique1

Mots clés à connaître : moelle épinière, nerf sciatique et cerveau.

–> Fiche notation TP :


RETOUR AU CHAPITRE

chapitre 1 : Le système nerveux assure la communication dans l’organisme


I – Des réponses motrices aux stimulations extérieures


A/Quels sont nos organes récepteurs ?


TD organes des sens

organes-des-sens1

cliquez sur l’organe des sens pour avoir son animation s’afficher :


organes des sens = organes indispensables à la perception du milieu. Nos organes des sens nous fournissent de nombreuses informations en captant des stimuli variés.


B/Notre corps perçoit des stimuli



TP la sensibilité tactile

Analyse et interprétations + conclusion à rédiger sur le cahier

Toutes les réponses sur LE TOUCHER

stimulus = signal physique ou chimique auquel un de nos organes des sens est sensible



II – Les relations organes récepteurs – centres nerveux – organes effecteurs


A/ Les relations organes récepteurs – centres nerveux

Etude du lien œil-cerveau

cerv

Je rédige un bilan sur le lien entre organe récepteur et centre nerveux.

B/ Les relations centres nerveux – organes effecteurs


1) Dissection de la cuisse de grenouille


La dissection du système nerveux d’un animal permet d’identifier des liaisons entre les organes :

Visionner le TP en diaporama diapo_cuisse_de_grenouille

TP 4ème nerf sciatique

Comment réaliser un dessin d’observation en SVT ? c’est par là

Logiciel saut de la grenouille : cmd

logiciel-nerf-sciatique1

Mots clés à connaître : moelle épinière, nerf sciatique et cerveau.

Socle commun –> faire un dessin

–> Fiche notation TP :

nerf-sciatique

Mots clés à connaître : cliquez là !

2) observation de nerfs

Observation d’un nerf

nerf = organe qui relie un centre nerveux à un autre (ex/ le muscle)



schémas à compléter ensemble

commande-du-mouvement





BILAN DU CHAPITRE

bilan-systeme-nerveux




–> correction des exercices



question1 Mais de quoi sont sont composés les centres nerveux ? Comment fonctionnent-ils ?



Des réponses au chapitre 2 : Le système nerveux et ses perturbations


Refaire la dissection dans sa maison ?



——————————————————————

Page 2 à 212

Vive les SVT

Les sciences de la vie et de la terre au collège et au lycée. Découverte, actualité, cours, aide et soutien en ligne.


© Vivelessvt.com 2008-2014
Mentions légales

VivelesSVT.com est un site d'information pédagogique sur les SVT, Sciences de la Vie et de la Terre, dédié aux élèves de collège et de lycée. Découvrez chaque jour l'actualité des sciences, des fiches pour mieux comprendre, du soutien et de l'aide pour réussir ses cours, ses contrôles, ses devoirs et ses exposés.